Haut

Poser 1 question

L'entretien du motoculteur

L'entretien minimal indispensable pour la sécurité et la longévité du motoculteur.

Outils Wolf

Machine puissante ou légère, le motoculteur et la motobineuse sont en général des engins robustes capables d'être utilisés en sécurité pendant de nombreuses années sous réserve d'un minimum d'entretien.

Sur le motoculteur et la motobineuse, les éléments de sécurité notamment ainsi que les fixations des outils doivent être entretenus conformes en permanence et vérifiés régulièrement car ils préviennent les risques d'accidents.

Le reste de l'entretien doit être effectué selon des périodicités à respecter propres à chaque élément :

  • les carters et le châssis,
  • le moteur,
  • les roues,
  • les outils,
  • la courroie et la transmission.

Motoculteur : l'entretien des carters et du châssis

Quel que soit le matériau du carter de la motobineuse, le minimum d'entretien à effectuer est un nettoyage intérieur et extérieur du carter après chaque séance de motoculture :

  • Pour nettoyer l'intérieur du carter il peut être nécessaire de basculer la motobineuse pour accéder à l'intérieur du carter.
  • Sur une motobineuse ou un motoculteur thermique, moteur arrêté, il faut veiller à débrancher le fil de bougie ou s'assurer que la sécurité est en place avant toute intervention.
    • La motobineuse thermique doit être basculée en arrière les mancherons reposant alors sur le sol.
    • Le basculement latéral est à proscrire car il y a des risques d'endommager les fraises latérales; de plus, une machine pesante demandera un effort trop important et selon l'encombrement des outils, le motoculteur basculé sur le côté risque de voir l'huile moteur remonter dans la chambre de combustion ou le filtre à air.
  • Sur une motobineuse électrique, il faut s'assurer que son cordon d'alimentation est débranché ou sa batterie retirée.
  • L'accès aux carters nécessite de côtoyer les outils de coupe, il est indispensable de porter des gants à manchette pour se garantir des risques de coupure.
  • Le nettoyage du carter intérieur se fait avec un outil en bois ou plastique, qui ne raye pas le carter, en faisant tomber les mottes de terre collées au carter. Ensuite, un jet d'eau permettra de nettoyer les résidus de terre.
  • Après séchage, pulvériser à l'intérieur et à l'extérieur du carter et sur le châssis un lubrifiant hydrofuge (type dégrippant) afin d'éviter la corrosion, surtout si le nettoyage s'est fait au nettoyeur haute-pression.
  • Profiter d'avoir la bombe de lubrifiant hydrofuge (type dégrippant) à la main pour en pulvériser sur les câbles et la tringlerie du guidon et du moteur. La tension des câbles d'embrayage et le fonctionnement des dispositifs de sécurité doivent être vérifiés.

Attention : Des dispositifs de sécurité bricolés ou modifiés engagent la responsabilité du propriétaire du motoculteur en cas d'accident y compris lors d'un prêt de la machine.

L'entretien du moteur du motoculteur

Sans avoir à se lancer dans une séance de mécanique, un minimum d'entretien du moteur est à la portée de l'amateur.

À chaque séance d'entretien, un contrôle visuel des durites d'arrivée d'essence doit assurer qu'elles ne sont ni craquelées ni fendues (moteur thermique).

Filtre à air (moteur thermique)

  • Se reporter à la notice constructeur pour ouvrir le capot du filtre à air et noter la référence du filtre pour un futur achat.
  • Sur le moteur thermique, le nettoyage du filtre à air est préconisé toutes les 50 heures de fonctionnement ou tous les trois mois.
  • Un filtre à air propre est indispensable au bon démarrage du moteur,il limite sa consommation d'essence et son émission de pollution.

Bougie (moteur thermique)

Une bougie en bon état est indispensable au bon démarrage du moteur et limite sa consommation d'essence et son émission de pollution.

  • Une clé à bougie est toujours présente dans la pochette d'outils de la motobineuse, il faut utiliser de préférence celle fournie par le constructeur car elle est étudiée pour passer entre les ailettes du moteur.
  • Il faut nettoyer la bougie toutes les 100 heures de fonctionnement ou six mois et la remplacer sans hésiter si nécessaire.
  • Le nettoyage s'effectue à la brosse métallique spécifique (brosse à bougies) et permet de débarrasser les deux électrodes des dépôts de combustion.
  • Un contrôle rapide de l'écartement des deux électrodes peut se faire à la cale à bougie ou en passant l'ongle du pouce d'épaisseur identique à l'écartement moyen de 0,07mm.
  • Il faut profiter que la bougie soit sortie pour noter sa référence qui doit être respectée absolument lors du remplacement.
  • Nettoyer au chiffon le filetage de la bougie et son culot avant de la remettre en place en la vissant fermement, mais sans forcer.

Attention : lors de cette intervention qu'aucune particule ne tombe dans le moteur par le puits de bougie.

Huile moteur (moteur thermique) et huile de boîte

Une jauge d'huile moteur est toujours présente sur un moteur à quatre temps. Le plus souvent, cette jauge sert également de bouchon de remplissage. La notice constructeur indique le mode d'utilisation de la jauge, le type d'huile moteur et la fréquence des vidanges.

En général, le contrôle du niveau d'huile moteur se fait moteur froid sur le plat avant chaque séance de travail :

  • Dévisser le bouchon de remplissage d'huile, pour le sortir sortez-le et l'essuyer avec un chiffon propre sans peluches.
  • Le contrôle se fait en replaçant le bouchon de remplissage dans son logement sans le visser et en lisant sur la jauge le niveau d'huile. Il doit être compris entre les niveaux bas et haut, à l'intérieur de la zone hachurée.
  • Veiller toujours à ce qu'il y ait suffisamment d'huile et jamais trop.

Si un ajout d'huile est nécessaire, il faut prendre la viscosité préconisée par le constructeur ou à défaut une huile multigrade pour moteur essence à quatre temps 10W40. Pour l'huile de boîte se reporter impérativement aux préconisations du constructeur.

Pour la vidange, démonter les outils de coupe car il faut coucher la machine (motobineuse), les gros motoculteurs peuvent être vidangés sans être couchés. Lancer le moteur afin de le faire chauffer un peu, puis l' arrêter :

  • Débrancher le fil de bougie, dévisser le bouchon de vidange situé du côté du pot d'échappement et coucher la motobineuse sur ce côté au-dessus d'un bac de récupération. Sur un motoculteur, passer le bac de récupération sous le carter moteur.
  • Quand l'huile usagée s'est totalement écoulée, remettre la motobineuse à plat et revisser le bouchon de vidange. Si nécessaire, remplacer le joint du bouchon de vidange par un neuf en s'assurant qu'un joint plat en fibre est en place.
  • Il arrive que le bouchon de vidange soit celui utilisé également pour le remplissage et la jauge à huile ; dans ce cas seulement, il ne comporte pas de joint.
  • Remplir le carter avec de l'huile neuve en respectant la quantité prévue par le motoriste, sinon procéder par petits remplissages successifs en contrôlant la jauge.

Entretien des roues du motoculteur

Les roues du motoculteur sont particulièrement soumises à l'encrassement. La terre s'insinue dans les arbres de déport et entre la masse et la jante.

Un nettoyage après chaque séance de motoculture est indispensable :

  • Il est conseillé d'utiliser un jet d'eau et même un nettoyeur haute-pression pour décoller les mottes de terre agglomérées.
  • Pulvériser ensuite sur les axes des roues et sur les jantes un lubrifiant hydrofuge standard (dégrippant).
  • La pression des pneus doit être vérifiée entre 0,5 et 1 bar selon la machine.

Les outils du motoculteur

Quels que soient la motorisation et le type d'outil de la motobineuse ou du motoculteur, les fraises ou les outils sont les éléments qui assurent une pénétration franche dans la terre.

Un travail de qualité est effectué par un outil propre et affûté qui tranche nettement dans le sol.

  • Afin de s'assurer du tranchant, il faut choisir des outils de qualité à affûter au moins une fois par an.
  • L'affûtage se fera à la lime douce en respectant le biseau, en ne limant que dans un sens, depuis l'intérieur de l'outil vers l'extérieur, en un ou deux passages.

Il faut vérifier à cette occasion que l'outil est équilibré et complet avec toutes ses clavettes adaptées :

  • Une pulvérisation d'un lubrifiant hydrofuge standard (dégrippant) est indispensable.
  • Un outil tordu, usé ou perforé doit être changé ou réparé.
  • Une clavette manquante doit immédiatement être remplacée.

Entretien motoculteur : courroie et transmission

Garante de la transmission, la ou les courroies sont des pièces d'usure qu'il ne faut pas hésiter à remplacer avant leur casse et dont il faut vérifier la tension.

Au moins une fois par an, il faut vérifier visuellement l'état des courroies en recherchant principalement une usure anormale ou des entailles qui indiqueront une casse imminente.

Le remplacement de la ou des courroies est toujours illustré dans le guide du constructeur. Il consiste à l'extraction et au remplacement par une courroie identique et du bon réglage de la tension.

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami

Pour aller plus loin ...

  • Choisir son motoculteur  | Astuce

    Envisagez éventuellement l’achat d’une machine légère et la location ponctuelle d’une machine puissante. C’est le meilleur compromis financier pour pouvoir travailler sans interruption. Choisissez un moteur de conception moderne OHV (à soupape [...]

  • Entretenir son motoculteur  | Astuce

    Le moteur électrique n’a besoin d’aucun entretien spécifique mais stockez la machine dans un endroit sec. En cas de panne, vérifiez le condensateur. Un condensateur se change facilement sans connaissances spécifiques. L’ affûtage des couteaux [...]

  • Enlever le gazon  | FICHE PRATIQUE

    Vous souhaitez créer une plate-bande fleurie ou un potager mais votre jardin est entièrement recouvert de gazon ? Ou vous souhaitez remplacer votre gazon par un autre revêtement demandant mois d'entretien ? Remplacer le gazon Plusieurs solutions e [...]

 
 

Poser une question
sur le forum

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Entretien motoculteur : tous les conseils d’entretien du motoculteur
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation